Maxime Poitras

Après avoir obtenu son baccalauréat en psychoéducation de l’UQTR en juin 2017, Maxime a entamé une maîtrise à l’Université de Sherbrooke sous la codirection de Malena Argumedes et Carmen Dionne. Son projet de recherche porte sur le développement de points de coupure pour le domaine adaptatif de la 3e édition de l’instrument Évaluation, Intervention et Suivi (EIS) afin de corroborer l’éligibilité de jeunes enfants ayant potentiellement un retard global de développement aux services d’intervention précoce ainsi que sur l’importance de l’évaluation authentique auprès des jeunes enfants présentant des particularités développementales.